La Banque africaine de développement vient d’annoncer la nomination des directeurs généraux et des directeurs généraux adjoints dans ses bureaux régionaux.  Malinne Blomberg a été nommée directrice générale adjointe pour la région Afrique du Nord. « De nationalité suédoise, Malinne Blomberg est une professionnelle chevronnée de la finance qui possède une solide expérience dans l’élaboration de stratégies, la fourniture de services consultatifs et l’exécution d’opérations axées sur les résultats dans les secteurs public et privé », souligne la BAD.

« Malinne a plus de quinze ans d’expérience dans le financement du développement, acquise en grande partie à la Banque depuis 2008, lorsqu’elle a rejoint le département de l’Eau et de l’assainissement en tant que spécialiste de la gestion financière. Elle a ensuite été cheffe de sa division, qui couvrait l’Afrique de l’Ouest et l’Afrique centrale. Elle a également travaillé au sein du département de l’Agriculture et de l’agro-industrie, en se concentrant sur le financement du climat. Elle apporte une vaste expérience de travail avec les pays « BAD » et « FAD » du continent, y compris les États fragiles, en termes de développement des activités et de dialogue, de mobilisation des ressources, d’identification et de structuration de projets d’investissement innovants et d’autres initiatives, et de promotion de la participation du secteur privé en mettant l’accent sur les secteurs des infrastructures. Malinne est actuellement cheffe du bureau-pays de la Banque pour l’Égypte, où elle dirige les opérations de la Banque depuis 2017.

Avant de rejoindre la Banque, Malinne a travaillé chez Arthur Andersen Business Consulting au Royaume-Uni et a effectué des missions dans d’autres centres financiers du monde en tant que directrice dans le secteur des services financiers jusqu’en 2001. De 2003 à 2007, Malinne a été conseillère financière et institutionnelle pour le gouvernement ougandais, au sein du ministère de l’Eau et de l’Environnement, fournissant l’appui aux efforts déployés par le pays pour renforcer l’efficacité institutionnelle et l’utilisation des fonds, et gérant le fonds fiduciaire multi-donateurs du ministère.

Malinne s’est déclarée « très reconnaissante pour ces responsabilités plus étendues qui m’ont été confiées. Elles me permettront d’approfondir le partenariat de la Banque avec nos clients et d’étendre les opérations à toute l’Afrique du Nord, une région qui offre d’énormes possibilités et qui connaît une transformation rapide. »

Malinne est titulaire d’un master en administration des affaires de l’IMD à Lausanne (Suisse) et d’un master en économie et commerce international de l’université de Linkoping (Suède).

 « Au cours de mon deuxième mandat en tant que président de la Banque africaine de développement, je continuerai à renforcer les prestations de la Banque sur le terrain et à accélérer la transformation socio-économique de notre continent. Malinne apporte le dynamisme et l’expérience du secteur public et privé nécessaires pour conjuguer les efforts des différentes parties prenantes afin d’accroître notre impact en Afrique du Nord. C’est une professionnelle très respectée, dotée d’une solide expérience dans le financement du développement. » a déclaré Akinwumi Adesina, président de la BAD.