La Chambre de Commerce Suisse au Maroc ( CCSM) organise le 26 mars 2021 à 10h un webinaire sous le thème : « Inclusion financière : Quel accès des femmes au financement ? ». Cette rencontre connaîtra la participation de Leïla Doukali, Présidente de l’Association des Femmes Chefs d’Entreprises au Maroc (AFEM), Ghita Hannane, Morocco Country Officer à International Finance Corporation (IFC), et Khalid Benalla, DGA en charge de la Banque des particuliers et professionnels au CIH.

Leïla Doukali interviendra sur la situation actuelle des femmes entrepreneures et les difficultés rencontrées pour leur accès au financement.

Selon le HCP, les femmes représentent plus de la moitié (50,3%) de la population totale au Maroc en 2020. Sur les 8.438.000 ménages en 2020, 16,7% sont dirigés par des femmes. En 2019, la proportion des entreprises dirigées par des femmes a atteint 12,8%. La femme dirigeante est plus présente dans le secteur des services (17,3%), suivi du commerce (13,8%), de l’industrie (12,6%) et de la construction (2,6%). Même si les femmes dirigeantes apparaissent moins dans les grandes entreprises (8%), elles sont plus présentes dans les très petites entreprises (13,4%) et au sein des petites et moyennes entreprises (10,2%). Par ailleurs, 18% des entreprises individuelles et 11% des SA et des SARL sont gérées par des femmes.

Cependant l’accès au financement reste difficile même si de plus en plus de banques proposent des solutions dédiées. Selon la BERD, les entreprises dirigées par des femmes représentent une opportunité inexploitée que toute banque -ayant un intérêt stratégique pour le segment des PME au Maroc- devrait envisager. Pour la banque européenne, au Maroc, le besoin de financement des entreprises dirigées par des femmes représente un marché potentiel de 862 millions d’euros de prêts aux entreprises et de 195 millions d’euros de recettes par an. Répondre également aux besoins financiers personnels et familiaux de ces femmes augmenterait les revenus bancaires d’au moins 26 %. Ainsi, le marché des entreprises dirigées par des femmes que le secteur bancaire pourrait directement adresser représente 31 % du portefeuille de prêts PME actuel. Les opérations couvrant les principaux besoins personnels des femmes (comptes en banque, prêts hypothécaires et assurance) représentent potentiellement 52 millions d’euros supplémentaires par an.

Ainsi lors de ce webinaire organisée par la CCSM, Ghita Hannane présentera le programme Women Banking champions alors que Khalid Benalla interviendra sur le rôle des banques dans la facilitation de l’accès des femmes au financement.

Pour s’inscrire:👇🏻

https://lnkd.in/dbC3EAU

Pour rappel, la Chambre de Commerce Suisse au Maroc (CCSM) est une association à but non lucratif qui œuvre pour le développement et la promotion des relations économiques et commerciales entre la Suisse et le Maroc.