Aziz Akhannouch a confirmé mardi la détermination du gouvernement à augmenter le taux d’intégration des femmes sur le marché du travail. Lors de son passage devant les conseillers, le Chef du gouvernement a expliqué que « deux femmes sur 10 ont une activité rémunérée hors de leur foyer et seule une femme sur 10 dispose de la rémunération correspondant au travail effectué. »

Aziz Akhannouch a également souligné que « notre pays se classe en 144eme position sur 156 pays sur l’indicateur genre et, compte tenu des fondements de notre économie nationale, le pourcentage de l’activité économique des femmes devrait atteindre 36 % ».

Il a ajouté : « Si nous créons un million d’emplois et offrons des opportunités d’emploi aux femmes, le pourcentage peut augmenter ».
Le Chef du gouvernement a, en outre, annoncé la formation d’un comité national de suivi du déploiement des ateliers d’autonomisation économique des femmes, qui « est considéré comme un point d’entrée pour parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes et un levier pour améliorer les indicateurs économiques et sociaux pour l’autonomisation des femmes, ce qui augmenterait le taux de croissance de 1% par an ».

Pour rappel, le programme gouvernemental, prévoit d’augmenter le taux d’activité des femmes à plus de 30% au lieu de 20% actuellement.