L’Agence Marocaine pour l’Efficacité Énergétique (AMEE) et le Regional Center for Renewable Energy and Energy Efficiency (RCREEE) ont conclu un Mémorandum d’Entente pour la promotion de l’efficacité énergétique. L’autonomisation des femmes dans le secteur de l’énergie est au cœur de ce partenariat.

À la lumière des dernières mises à jour réglementaires dans le secteur de l’énergie au Maroc, principalement la promulgation de la loi 47-09 relative à l’intégration systématique des mesures d’efficacité énergétique dans tous les programmes de développement sectoriels, ainsi que plusieurs décrets d’application liés à l’audit énergétique obligatoire pour le les entreprises à haute intensité énergétique, l’approbation de la réglementation thermique de la construction de bâtiments et l’application des normes marocaines relatives aux produits photovoltaïques et solaires thermiques, l’AMEE et le RCREEE ont décidé de joindre les efforts en signant un Memorandum d’entente.

Il est à rappeler que Le Centre Régional pour les Energies Renouvelables et l’Efficacité Energétique (RCREEE) est une organisation régionale indépendante à but non lucratif qui vise à permettre et à accroître l’adoption des énergies renouvelables et des pratiques d’efficacité énergétique dans la région arabe. Le RCREEE fait équipe avec des gouvernements régionaux et des organisations mondiales pour initier et diriger des dialogues, des stratégies, des technologies et un développement des capacités sur les politiques d’énergie propre afin d’augmenter la part des États arabes dans l’énergie.

Ce memorandum a pour but d’établir une base formelle de coopération et un cadre de collaboration dans des domaines d’intérêt et d’avantage mutuels, à savoir :

  • Encourager la formation professionnelle et la certification personnelle des professionnels dans le domaine de la gestion de l’énergie, notamment en établissant le ‘’Pan Arab Certified Energy Management Program’’ (PA-CEMP) au Maroc.
  • Co-développer des instruments financiers de financement de l’efficacité énergétique dans le but d’améliorer l’accès au financement des acteurs industriels au Maroc.
  • Contribuer à l’intégration du genre et à l’autonomisation des femmes dans le secteur de l’énergie.

Pour ce qui concerne l’aspect communication et sensibilisation les représentants de l’AMEE et du RCREEE déploieront des efforts : pour organiser de activités de soutien et d’expertise au sein des deux parties, et co-organiser des événements, webinaires, ateliers organisés par les parties et echanger des expériences, des données, des informations, des leçons apprises et des meilleures pratiques.